Domaine Saint-Jean de Chépy, Tullins

La ruche-tronc, qu’est ce que c’est ?

La ruche-tronc, qu’est ce que c’est ?

Article en forme de résumé du livre du co-fondateur de Bleue comme demain, Henri Giorgi, “La ruche tronc, une apiculture d’accompagnement.” À mettre dans toutes les mains et surtout celles des marraines et parrains de Bleue comme demain !

Les abeilles construisent naturellement leur rayon sans support ni contrainte. ©DR

Unique ruche naturelle présente en Europe, la ruche-tronc devrait porter le nom de “Ruche écologique”. Elle appartient à la famille des ruches verticales et fait partie des ruches les plus primitives. L’adoption de cette ruche, généralement conçue dans la partie basse d’un tronc d’arbre, permet d’agir effectivement en faveur de la protection de la planète et de ses habitants!

Avec la ruche-tronc, on ne pousse pas les abeilles dans une course à la croissance pour produire. Ici, les essaims restent sédentaires et les abeilles sont protégées, aucun accessoire inventé par l’homme (comme la cire gaufrée) n’est utilisé. Tout est naturel ! La forme et l’odeur de la ruche tronc réveillent les instincts naturels de l’abeille qui trouvent dans cette habitation le confort d’un refuge naturel. Le châtaignier est réputé imputrescible et reste très résistant, d’ailleurs, certaines ruches tronc taillées dans ce bois ont plus de 200 ans. De plus, il est particulièrement apprécié des abeilles, notamment grâce à son tanin qui représente pour elle un véritable stimulant énergétique. Vous n’avez qu’à  en juger par leur frénésie au moment de la miellée du châtaignier !

Henri Giorgi en pleine action dans un « rucher tronc ». ©DR

Quant au travail à fournir pour l’apiculteur, il est facilité par la ruche-tronc. Seulement une visite à la saison printanière est nécessaire afin de retirer un peu de cire de la ruche et ainsi redonner de la vitalité à la colonie.

L’ apiculteur « écologique » pourra ensuite récolter le miel de façon raisonnée, c’est à dire en en laissant un petit stock destiné aux abeilles uniquement. Il peut aussi bien entendu ne rien récolter du tout et laisser les abeilles travailler pour elles-même.

Quelque soit l’endroit que vous lui réserviez, la ruche-tronc 100% écologique trouvera partout sa place, de 0 à 1800 m d’altitude. Notre associé (à Bleue comme demain) Henri Giorgi est également membre de l’association l’Arbre aux Abeilles et fabricant de ruches troncs. Il a réalisé un film que l’on vous invite à visionner sur la récolte de Sarrasin à la Vallée de l’Abeille Noire dans les Cévennes : https://youtu.be/k6badQEds0k

 

Un article rédigé avec le concours des étudiants du master 1 Innovation

de l’Université Grenoble-Alpes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *